Archives de la catégorie ‘La Vie l’Univers et le Reste’

1 – Vous savez ce qu’est la harpe celtique

(suite…)

Ce qu’il y a de bien, quand on est adopté – tel que wam -, c’est que l’on a deux anniversaires : un pour quand t’es né, et un pour quand t’as été adopté. Si ton jour d’adoption coïncide plus ou moins avec celui de ta naissance, ben désolé, t’as perdu au jeu, un peu comme le gars qui s’appelle Noël et qui est aux alentours du 25 décembre (le con). Et donc aujourd’hui, 19 avril, c’est mon 27e anniversaire d’arrivée en Franfe (pour rappel, l’an dernier, je fêtais mes 26 ans d’arrivée en Franfe ici). Or, ce qu’il y a de bien/terriblement inquiétant, à cette date, depuis quelques années, je n’ai plus trop à me fouler pour écrire des trucs rapport à cet anniversaire éminemment personnel, mais qui renvoie dramatiquement à une actualité certaine. [ATTENTION : CE POST EST POLITIQUEMENT ORIENTÉ, REFLÈTE COMPLÈTEMENT L’AVIS DE L’AUTEUR ET A ÉTÉ RÉDIGÉ SOUS L’INFLUENCE DE L’ALCOOL À UNE HEURE AVANCÉE DE LA NUIT ALORS QUE JE DEVRAIS DORMIR, NOM DE DIEU. ET ON N’Y PARLE PAS DE MANGA NON PLUS.]

(suite…)

Oui. J’ai manqué à tous mes devoirs. Plus d’un mois sans post, c’est pas sérieux quand on tient un blog. Mais j’ai des excuses ! D’abord, y’avait le boulot, mais vu que j’en n’ai plus, c’est plus un problème ! Ensuite, y’avait la pas inspiration ; c’est terrible, ça, de pas avoir d’inspiration, de ne pas pouvoir servir de l’information futile ou du lol léger. Enfin, y’a ces bidules vidéo qui m’ont pris pas mal de temps, et qui j’espère vous plairont, parce que l’idée, c’est d’en faire plus et mieux. Mais essayons de reprendre nos bonnes habitudes, et d’écrire sur tout, mais surtout n’importe quoi. Et comme hier c’était le bac de philo, ben bim, pourquoi on est une putain de génération de nerds ?

(suite…)

J’suis journaliste ! J’suis journaliste ! J’ai un enregistreur noir avec un carnet si faut interviewer des personnes ! Vous savez, moi, les personnes… En tout cas, c’est ce que je fais croire à ma famille et à mes potes. Et à moi aussi. Parce qu’en vérité, j’ai pas encore la carte de presse, et aux yeux de la maréchaussée, pas de carte de presse, pas de chocofesse (C’est pour la rime ; chocofesse n’est pas un vrai mot, quoi qu’en dise Google).

(suite…)

Le Principe de Plaisir est un foutu truc. Enfin, pas tout le temps. Grâce au travail qui rend libre par exemple, on est généralement un peu plus ancré dans la réalité, et on apprend à faire des compromis entre responsabilités personnelles et pulsions. La vie a un ordre, une rigueur, et on perd pas plusieurs dizaines d’heures sur des J-RPG ou des tactical ou que sais-je. Parce que les journées ne durent que 24 heures, et parce que le corps humain, cette prison de chair, répond à des besoins vitaux, dont le repos. Aussi, en prenant en compte le rythme de vie du parisien moderne moyen, on comptera : 9 heures de boulot, 1 à 2 heures de transports, 6 à 8 heures de sommeil. Ce qui laisse à peu près entre 5 et 8 heures de temps autre. En comptant 1 heure de bouffe (préparation/restaurant/consommation), et 1 à 2 heures de social (rencontre avec des gens, chat FB ou GTalk,…), il ne reste finalement plus que 2 à 6 heures de vrai temps libre. Aussi, l’organisation de ce temps libre, quand on est un tant soit peu responsable – parce qu’on a un boulot, je le rappelle – est cruciale, afin d’en profiter un max FTW.

La Belgique : sa bière, ses hommes politiques, ses pubs WTF

(suite…)

Commençons sans fioritures : bonne année à vous qui lisez ce blog. Que 2012 se déroule pour vous autrement que le scénario d’un mauvais film catastrophe réalisé par quelque allemand pensant, comme Michael Bay, qu’explosions et grand spectacle riment avec bonne histoire, et justifiant ses excès d’effets spéciaux par un script vaguement tiers-mondiste et moralement chelou, maladroitement pompé sur un mythe apocalyptique maya (or, Apocalypse ≠ Fin du monde). Pour ma part, ce début d’année est à placer sur le signe du WTF, ne serait-ce que parce qu’Antoine de Maximy de J’irai dormir chez vous a tapé l’incruste à la teuf de réveillon où j’étais. My life is better than yours…

Par exemple, là, il regarde l’objectif d’un air mi-chafouin, mi-ivre. La photo est floue, mais c’est pas ma faute. C’est à cause de la Chartreuse. Qui n’était pas de Parme cette fois. D’habitude je suis sérieux, mais lors de la Saint-Sylvestre, je noie mes First World Problems dans la boisson et la fête. JE ATTENTION WHORISE À FOND.

(suite…)

Ouais. Halloween. Une des fêtes préférées des Américains, des dentistes, et depuis une quinzaine d’années, des marketeurs de tous pays. Halloween comme la batteuse dans l’épisode 3 de la saison 3 de Daria. Halloween comme la série de films à la qualité très variable mettant souvent en scène le personnage de Michael Myers, et dont les premiers portages pour le marché français avaient des doublages rigolos comme « Oh, excusez-moi, je ne voulais pas vous effrayer. Mais après tout, c’est la TOUSSAINT ! » (à l’époque, Halloween, ça parlait pas vraiment au public hexagonal). Bref, Halloween : sorcières, bonbons, citrouilles et farces, et cauchemar pour les diabétiques et les intégristes chrétiens.

(suite…)