Articles Tagués ‘Ano Hana’

… ça serait un peu plus sérieux que ce grand malade de Gérard Lenorman. Nan mais sérieusement, les mecs, quoi ! Mickey Premier ministre ? Il recevrait la nuit le corps diplomatique ? Opposition néant ? Un régime totalitaire et liberticide pour hyper-glucidiques en plus (dans son projet, il rend publiques toutes les pâtisseries – faut être fou, en ces temps de régime Dukan tout puissant). Car, à moins que vous me lisiez de pas la France, vous n’êtes pas sans ignorer que la présidentielle (et pas les présidentielles : on élit qu’une seule personne, donc le scrutin est le même pour tous les Français) approche, et que ça se trouve, un nouveau gouvernement sera constitué d’ici juin (pour peu que le résultat des législatives suive celui de la présidentielle). Et ça m’arrange bien, parce que tout ça, ça signifie du boulot pour moi.

(suite…)

Publicités

 « Le temps passe et passe et passe et beaucoup de choses ont changé, qui aurait pu s’imaginer que le temps serait si vite écoulé ? » chantaient les riants Jacky et Ben-J des Neg’ Marrons. Eh oui. L’hiver approche à grands pas, et avec lui la fin d’année et son cortège de bonnes résolutions, de gavage familial, d’accidents de la Saint Sylvestre et de rétrospectives télé.

(suite…)

Ce début de semaine commence bien mieux que je ne le pensais. Déjà, c’est le 10 octobre. J’aime bien cette date. Par exemple dans le chapitre 59 de Yotsuba&! (oui, encore), il est dit que le 10 octobre, c’est la fête du restaurant de grillades 10 10. Et j’aime bien ça, moi, les grillades. Yotsuba&! aussi, mais là n’est pas le propos de cette introduction qui s’avère longue et sans queue ni tête, pour changer. Le 10 octobre, c’est aussi le jour qu’a choisi Zoe dans Morning Glories pour anniversaire (en tant que fille adoptée, elle et ses parents ignorent sa date de naissance exacte – c’est le 4 mai, comme tous les personnages – NO SPOILO, j’te jure). C’est le jour de naissance d’Antoine Watteau, d’Henry Cavendish, de Giuseppe Verdi, du chanteur de Van Halen, de Toshi de X-Japan, de Bob Burnquist et Chiaki Kuriyama, des personnalités que j’apprécie. C’est aussi celui de cette crevure de Naoto Kan, mais bon, aucun jour n’est parfait. Le 10 octobre, qui s’écrit 10/10, c’est le symbole de la note parfaite en primaire, la consécration du contrôle surprise du mercredi matin en histoire au collège ou le soulagement de ne pas avoir à porter de satanées lunettes. Le 10 octobre est bien pour toutes ces raisons.

Bonjour madame. Ma mère te connaît pas, mais elle t’aime déjà.

(suite…)

Je crois que sous ses faux airs de type qui ressemble au mec de la pub Fortuneo qui a décidé d’arrêter de banquer, mais en moins bien rasé, mon coloc est un grand blagueur. Par exemple, depuis 2 semaines, je suis persuadé qu’il met un cube de bouillon dans le pommeau de la douche, comme ça, pour se marrer. Comme dans cet épisode de Scrubs, avec Hooch, qui est fou. D’ailleurs, je crois bien que j’ai vu l’acteur qui le joue dans un épisode de Raising Hope. Mais la question n’est pas la question. Du coup, malgré mon savonnage quotidien consciencieux au Petit Marseillais Fleur d’oranger, je sens plus le ravioli vapeur que la corne de gazelle. Ca m’ennuie, parce que socialement, c’est bien gênant, quand même. Mais surtout, en bon crétin que je suis, je ne pense jamais à vérifier le contenu du pommeau, et inévitablement, je me retrouve couvert de soupe. Ou alors je suis atteint d’une déficience de l’odorat, qui fait que dès que je renifle ma peau, elle exhale un arôme prononcé de pot-au-feu. Je ne sais pas. Et ça fait une quinzaine de jours que ça me rend fou.

Hooch is crazy

(suite…)

Avant toute chose, une petite vidéo (une avant plein, en fait – LONG POST) :

Jean-Pierre Sauser – La Fête de la Musique

(merci à Fun Radio et Max – si j’en suis là aujourd’hui, c’est grâce à vous)

Ben ouais, bande de huskies, c’est la Fête de la Musique. Alors on chante plus à boire, on boit (ou avoir de voix, ou à avoir de voix… j’ai jamais vraiment compris les paroles de cette chose audible). Toute l’année (et les années d’avant) des artistes ont enregistré et fait des diquses – petite aparté : la daube du dessus, là, on peut la trouver sur l’album auto-produit Amour et Rock’n’Roll ; si vous le trouvez pas en bacs, téléchargez-le ; Jean-Pierre ne vous en tiendra pas rigueur, et même, il appréciera, je pense. Pas comme cette pétasse d’Emma Leprince. (suite…)

C’est la fin de la saison printemps 2011. Certaines séries vont s’arrêter. D’autres vont continuer jusqu’en été – heureusement, celles qui subsistent sont globalement bonnes. Et forcément, on attend avec crainte et impatience la saison estivale et son lot de nouvelles drogues visuelles à se foutre dans les rétines. L’occase de refaire un petit bilan rapido, parce que j’ai pas des masses de temps, déjà que je viens de boucler en one again un article ‘achement chiadé sur Pluto (à lire bientôt sur Total Manga) et qu’il faut que je prenne de l’avance sur Maria Holic Alive et aussi mon vrai travail, et que j’ai dormi que 3 heures ce matin, entre 8h00 et 11h00 je crois (foutue insomnie), alors qu’en plus y’a la fête de l’alcoolisme demain (note de blog à préparer pour l’occasion, tiens…) Bref, je fais un condensé de ce que j’ai vu cette semaine, comme la dernière fois, et puis c’est tout. (suite…)

Ce printemps 2011 de la japanimation touche à sa fin. L’occasion de revenir sur une des belles séries qui l’ont marqué, Ano hi Mita Hana no Mamae o Bokutachi wa Mada Shiranai (On ne connaît toujours pas le nom de ces fleurs que nous avions vu ce jour là), ou Ano Hana pour faire plus simple. Avec cet épisode 9, ça sent déjà la fin (plus que 2 et la série s’arrête). (suite…)