Articles Tagués ‘Nichijô’

« Salut les p’tits amis de l’Internet ! C’est YllwNgg, et aujourd’hui, dans Da YllwNgg Blog, on va faire un Top 10. Mais rentrez, rentrez, restez pas dehors ! Suivez-moi et on va s’installer dans mon salon, pour le voir, ce Top 10… » Si j’avais introduit (s’il vous plaît…) ce post de la sorte, je vous aurais menti. Parce qu’en fait, je vous écris pas de mon salon. Je vous écris depuis le salon d’autres gens – forts sympathiques, au demeurant, d’autant plus que leur connexion wizze comme jamais – PARCE QUE POUR L’INSTANT, JE SUIS DE CES SDF QUI PEUPLENT LES FOYERS DU 115 plutôt que faire fonctionner l’économie française (qui en aurait pourtant bien besoin) en achetant des maisons avec l’argent qu’ils dépensent en alcool et pâtés pour chien bas de gamme. Et pour appuyer mon propos, une image de loli un peu creepy :

(suite…)

… ça serait un peu plus sérieux que ce grand malade de Gérard Lenorman. Nan mais sérieusement, les mecs, quoi ! Mickey Premier ministre ? Il recevrait la nuit le corps diplomatique ? Opposition néant ? Un régime totalitaire et liberticide pour hyper-glucidiques en plus (dans son projet, il rend publiques toutes les pâtisseries – faut être fou, en ces temps de régime Dukan tout puissant). Car, à moins que vous me lisiez de pas la France, vous n’êtes pas sans ignorer que la présidentielle (et pas les présidentielles : on élit qu’une seule personne, donc le scrutin est le même pour tous les Français) approche, et que ça se trouve, un nouveau gouvernement sera constitué d’ici juin (pour peu que le résultat des législatives suive celui de la présidentielle). Et ça m’arrange bien, parce que tout ça, ça signifie du boulot pour moi.

(suite…)

Voila. Titre putassier. Et en anglais. Pour le référencement. Les lois du business, Bobby. Et la putasserie est loin d’être finie, puisque ce post est consacré aux chats, à leur pouvoir dans la culture pop nippone, et puis d’autres trucs aussi, je pense. Pourquoi cet excès d’attentionwhorisme ? Parce qu’aujourd’hui, c’est mon anniversaire (AIMEZ-MOI !), que je vais traverser une pénible crise de la vingt-sixaine et que j’ai besoin de trucs réconfortants et rassurants. Quoi, Megaupload ? Rien à foutre, de Megaupload ! J’ai besoin qu’on m’aime, bordel ! N’étant pas fana des objets bourgeois balzaciens (qui sont à la littérature ce que le Snuggie® est la ménagère américaine de  moins de 50 ans), je m’en retourne vers nos amis à moustaches.

(suite…)

Commençons sans fioritures : bonne année à vous qui lisez ce blog. Que 2012 se déroule pour vous autrement que le scénario d’un mauvais film catastrophe réalisé par quelque allemand pensant, comme Michael Bay, qu’explosions et grand spectacle riment avec bonne histoire, et justifiant ses excès d’effets spéciaux par un script vaguement tiers-mondiste et moralement chelou, maladroitement pompé sur un mythe apocalyptique maya (or, Apocalypse ≠ Fin du monde). Pour ma part, ce début d’année est à placer sur le signe du WTF, ne serait-ce que parce qu’Antoine de Maximy de J’irai dormir chez vous a tapé l’incruste à la teuf de réveillon où j’étais. My life is better than yours…

Par exemple, là, il regarde l’objectif d’un air mi-chafouin, mi-ivre. La photo est floue, mais c’est pas ma faute. C’est à cause de la Chartreuse. Qui n’était pas de Parme cette fois. D’habitude je suis sérieux, mais lors de la Saint-Sylvestre, je noie mes First World Problems dans la boisson et la fête. JE ATTENTION WHORISE À FOND.

(suite…)

 « Le temps passe et passe et passe et beaucoup de choses ont changé, qui aurait pu s’imaginer que le temps serait si vite écoulé ? » chantaient les riants Jacky et Ben-J des Neg’ Marrons. Eh oui. L’hiver approche à grands pas, et avec lui la fin d’année et son cortège de bonnes résolutions, de gavage familial, d’accidents de la Saint Sylvestre et de rétrospectives télé.

(suite…)

Je crois que sous ses faux airs de type qui ressemble au mec de la pub Fortuneo qui a décidé d’arrêter de banquer, mais en moins bien rasé, mon coloc est un grand blagueur. Par exemple, depuis 2 semaines, je suis persuadé qu’il met un cube de bouillon dans le pommeau de la douche, comme ça, pour se marrer. Comme dans cet épisode de Scrubs, avec Hooch, qui est fou. D’ailleurs, je crois bien que j’ai vu l’acteur qui le joue dans un épisode de Raising Hope. Mais la question n’est pas la question. Du coup, malgré mon savonnage quotidien consciencieux au Petit Marseillais Fleur d’oranger, je sens plus le ravioli vapeur que la corne de gazelle. Ca m’ennuie, parce que socialement, c’est bien gênant, quand même. Mais surtout, en bon crétin que je suis, je ne pense jamais à vérifier le contenu du pommeau, et inévitablement, je me retrouve couvert de soupe. Ou alors je suis atteint d’une déficience de l’odorat, qui fait que dès que je renifle ma peau, elle exhale un arôme prononcé de pot-au-feu. Je ne sais pas. Et ça fait une quinzaine de jours que ça me rend fou.

Hooch is crazy

(suite…)

Presque une semaine depuis le dernier post. Le continuum espace-temps doit avoir évoluer depuis que j’ai lancé ce blog, parce qu’il me semble que j’avais un rythme un peu plus soutenu… À MOINS QUE CE SOIT PARCE QUE JE RECOMMENCE À AVOIR UNE VIE SOCIALE ? OU ALORS PARCE QUE JE SUIS PASSÉ À PLEIN TEMPS ET QUE CONCILIER BOULOT, SORTIES, VISIONNAGE D’ANIMES, VISIONNAGE DE SÉRIES, LECTURES, RÉDACTION D’ARTICLES POUR DES VRAIS MÉDIA ET RÉDACTION D’ARTICLES POUR LE BLOG, C’EST DIFFICILE AVEC DES JOURNÉES DE SEULEMENT 24 HEURES… Bref, c’est pas parce que c’est les vacances (c‘est les vacances en Italie) ou quoi – j’en aurai pas avant au moins dans un an, des vacances… – mais bien parce que ma vie est mieux remplie qu’avant. Et en plus, je viens de me procurer Stracraft II… Et en plus je compte me procurer les Etrian Odyssey… Et en plus je compte me procurer l’intégrale de Buffy… I’M FUCKIN’ DOOMED 4 THE NEXT 3 YEARS (at least) ! Mais trêve de pignage et passons aux choses sérieuses. Aujourd’hui : la saison été 2011 en japanimation, placée sous le signe de Dieu, des lapins et des monstres en tout genre. (suite…)