Articles Tagués ‘Ôran Kôkô Host Club’

Il y a 26 ans jour pour jour, un avion de la Korean Airlines atterrissait à l’aéroport de Roissy. J’étais à son bord. J’avais 3 mois. En un passage douanier, puis un passage des bras d’une nourrice anonyme aux yeux bridés à ceux d’un couple de Français, Kim Kyung-Woo est devenu YllwNgg. Inconsciemment alors, j’avais accompli le rêve de Français : devenir parents. Je leur dois la vie que je mène aujourd’hui, la possibilité d’avoir eu une éducation laïque et gratuite que ma terre de naissance ne pouvait alors manifestement pas m’offrir, et celle de pouvoir écrire des bêtises ici. Et c’est les yeux mouillés – parce que ouais, ça m’émeut à fond – que je les remercie plus que je ne le pourrai jamais.

Un peu, que je suis chez moi.

(suite…)

Publicités

Un nouvel article sur le présent blog ? Moins d’une semaine après le précédent !? Va-t-il se mettre à neiger dans le Sahara ? Nan, sérieux, j’aimerais bien voir de la neige dans le Sahara, un peu comme les jardins sur dune après les courtes périodes de pluie. Ca doit être chouette à voir. Alors ouais, un nouveau post, alors même que j’ai des articles à rédiger pour très bientôt et que j’ai pas commencé l’ombre d’une introduction. Nouveau post pour une bien mauvaise raison en vérité : non content d’avoir vu Roselyne Bachelot en vrai, j’ai appris hier par voie de SMS puis par voie d’Internet que mon vote allait passer dans la bien nommée rubrique « C’est mon vote qui passe sur Nolife », sur Nolife donc, mardi 13 décembre 2011, à savoir demain. Voila. J’en suis à une période clé de ma vie, où je suis non seulement amené à côtoyer les puissants de ce monde et à vaincre LA MALADIE à grands coups d’expectorant et de pastilles Drill (RAW RAW FIGHT THE POWER) miel/citron, mais en plus j’influe sur la diffusion de la J-music dans l’Hexagone par le super-pouvoir de l’abonnement à Nolife Online. Bientôt, j’ouvrirai des boutiques à mon nom, et on y vendra des figurines bobblehead à mon effigie. Même, j’aurai droit à un talk-show hebdomadaire, et je ferai partie de la tournée des Enfoirés. Et ça sera beau, bien, et juste. Le message est le suivant, donc : si tu veux t’assurer de mon excellent goût musical, regarde donc Nolife sur ta télévision numérique mardi, à 21h00 (rediff’ à 00h30 puis à 8h30 mercredi). Mais se contenter d’un post pour faire son branle-bourse auto-promo qui est même pas de la promo par ailleurs, ça serait un poil abusé. Donc c’est non sans une émotion certaine, et alors que minuit a sonné depuis 11 minutes maintenant à ma pendule, que je lance une nouvelle rubrique : les crash-test (crashs-tests ? crash-tests ? crashs-test ? j’en sais rien et je m’en fous).

Imma happy

(suite…)

Je crois que sous ses faux airs de type qui ressemble au mec de la pub Fortuneo qui a décidé d’arrêter de banquer, mais en moins bien rasé, mon coloc est un grand blagueur. Par exemple, depuis 2 semaines, je suis persuadé qu’il met un cube de bouillon dans le pommeau de la douche, comme ça, pour se marrer. Comme dans cet épisode de Scrubs, avec Hooch, qui est fou. D’ailleurs, je crois bien que j’ai vu l’acteur qui le joue dans un épisode de Raising Hope. Mais la question n’est pas la question. Du coup, malgré mon savonnage quotidien consciencieux au Petit Marseillais Fleur d’oranger, je sens plus le ravioli vapeur que la corne de gazelle. Ca m’ennuie, parce que socialement, c’est bien gênant, quand même. Mais surtout, en bon crétin que je suis, je ne pense jamais à vérifier le contenu du pommeau, et inévitablement, je me retrouve couvert de soupe. Ou alors je suis atteint d’une déficience de l’odorat, qui fait que dès que je renifle ma peau, elle exhale un arôme prononcé de pot-au-feu. Je ne sais pas. Et ça fait une quinzaine de jours que ça me rend fou.

Hooch is crazy

(suite…)